Contre-indications au blanchiment des dents

Blanchiment des dents au cabinet Vitadent

Il est contre-indiqué d’effectuer un blanchiment des dents dans les cas suivants : 

  • Chez les jeunes de moins de 18 ans
  • Chez les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent
  • Chez les personnes ayant les dents ou les gencives hypersensibles
  • Chez les personnes allergiques au peroxyde
  • Chez les personnes souffrant de gingivites, de parodontites ou de caries avancées

Bon à savoir à propos du blanchiment des dents

  • Les obturations dentaires, les couronnes et les facettes dentaires ne se blanchissent pas au peroxyde. Il est possible qu’il devienne indiqué de refaire ces restaurations après le blanchiment si le résultat laisse des inégalités de blancheur
  • Le blanchiment des dents aura un résultat limité chez les fumeurs s’ils ne s’arrêtent pas de fumer
  • Le blanchiment des dents n'est pas efficace à vie. Répéter le blanchiment peut s'averer nécéssaire après six, douze ou dix-huit mois, en fonction p. ex. de la consommation de vin rouge, thé, café ou tabac
  • Lors de colorations importantes, combinées en plus par des restaurations, la pose de facettes dentaires peut s’avérer être une bonne alternative 
  • Lors du blanchiment des dents chez le dentiste ou chez soi, une sensibilité temporaire peut survenir. Cette sensibilité peut être diminuée en portant la gouttière sur une période plus courte ou par exemple en se brossant les dents à l’aide d’un dentifrice désensibilisant durant quelques semaines avant le blanchiment des dents